L'anxiété fait partie de notre vie. À faible dose elle peut-être est une bonne chose, voire nécessaire, agissant comme un facteur de motivation pour nos actions. À un niveau élevé, cependant, l'anxiété peut entraîner l’incapacité.

 

Pour la plupart des gens, l’inquiétude affecte la vie quotidienne: soit elle exige un degré de restrictions, soit elle porte  une ombre sur tout. 

Beaucoup de personnes souffrent d'une forme de troubles d’anxiété, y compris: l'anxiété généralisée, phobies spécifiques, troubles obsessionnels compulsifs et des attaques de panique. 

Quand on sait qu'une personne est trop sujette à l’inquiétude ? Lorsque l'anxiété devient une force constante et dominante  dans sa vie. 

Parfois, l'anxiété débouche sur une attaque de panique, marquée par un sentiment général de terreur. Les personnes affectées  d'une attaque de panique éprouvent  habituellement : battements cardiaques rapides (palpitations), parfois des douleurs à la poitrine ou un poids. La respiration devient difficile. Le corps tremble et les mains sont humides. Picotements dans les mains, dans les jambes, parfois dans les bras. 

Elles peuvent  également ressentir une perte de contrôle sur leur corps. Beaucoup de ces gens se sentent simplement anormaux. Les attaques de panique sont si effrayantes que les gens qui passent par une telle expérience se demandent, à juste titre, si elles vont « survivre »  à l' évènement. 

Souvent, les attaques se produisent soudainement, sans raison apparente. Parfois, lorsqu'une personne est confrontée à une situation stressante. Dans tous les cas une attaque de panique ne dure que quelques minutes. 

D'autres formes d'anxiété sont moins spectaculaires mais plus répandues. 

Pour certains, d'autres personnes sont la cause de leur angoisse. Ceux qui souffrent d’anxiété sociale :  ils se sentent jugés ou regardés par d'autres, même si rationnellement ils savent que ce n'est pas réel. Les formes les plus légères d'anxiété sociale peuvent créer soit une sensibilisation extrême à cet autre, mais des formes sévères peuvent conduire à éviter les situations sociales. 

Une autre forme courante de trouble est l’anxiété généralisée. Ceux qui souffrent d'anxiété généralisée se posent de nombreuses questions, généralement négatives, et insistent sur des situations semblable "mais si ca arrive?  Ils  anticipent les catastrophes, et ils s’inquiètent  excessivement au sujet de leur santé, argent, famille ou de leur propre travail. Ils sont incapables de se détendre et souffrent d'insomnie. Leur préoccupation est accompagnée de symptômes physiques, en particulier des tensions musculaires, des crampes, des maux de tête ,, de la transpiration, un malaise général, et sont tout le temps fatigués, difficultés de concentration, et l'effort mental est épuisant. Souvent ils se sentent irritables ou déprimés. 

L’ anxiété généralisée ne mène généralement pas à une attaque de panique, mais peut s’ accompagner d’ une incapacité à agir.

L’inquiétude constante  laisse la personne sans énergie, détruit son intérêt pour la vie et conduit à de fréquents changements d'humeur. 

Il est possible que certaines personnes aient un tempérament à être sujettes à l'anxiété. 

Indépendamment de la façon dont l’anxiété se développe et se manifeste, elle peut être contrôlée. 

Si l'anxiété interfère avec le travail et vie personnelle, si elle est remarquée et est gênante pour les autres malgré les tentatives de détente ou de contrôle du stress, alors il est temps de consulter un spécialiste. Il peut être le cas de trouble anxieux. Peu importe le type d'anxiété, l'appui d'un psychologue est bénéfique pour retrouver l'équilibre perdu. La tentation de résoudre nos problèmes par nous-mêmes est grande, mais les résultats sont souvent inférieurs aux attentes. La plupart du temps nous n'avons pas les connaissances ni l'objectivité nécessaire pour évaluer nous-même les problèmes auxquels nous sommes confrontés et leur apporter des réponses. Il est bienvenu dans cette situation de faire appel à un spécialiste ayant une expérience dans ce domaine.

FaLang translation system by Faboba